LEAN RUNDREISE - Corona Talk 2 - Comprendre la crise du COVID 19, et comment les entreprises peuvent-elles sortir de la zone de risque

Traduction de l’article écrit par Barbro Müller et paru sur b7-campus.de le 30/04/2020

Le 30 avril, nous nous sommes réunis pour un nouvel échange virtuel via Zoom. L’accent a été mis sur la question suivante :
 
Que pouvons-nous apprendre des crises passées et quel sera l’impact de la pandémie actuelle du COVID 19 sur les entreprises ?
 
Marc Babic (BBC-Conseil / Académie Consultant Expert) nous a présenté l’impact des précédentes crises, ainsi que les points communs et les différences avec la crise actuelle du COVID 19.
 
Ce qui suit est un extrait de la discussion conjointe et de notre propre interprétation des choses.
 
La crise de COVID a considérablement aggravé la situation de milliers d’entreprises. Nous nous sommes posés la question de savoir si nous pouvons apprendre des crises passées et éclairer l’avenir avec ces connaissances.
 

Il est intéressant d’examiner les effets des crises sur le produit intérieur brut, en comparant ici la France et l’Allemagne :

Les effets de la crise financière de 2008-2009 ont été beaucoup plus prononcés en Allemagne qu’en France. Cela semble principalement dû à la baisse de la demande mondiale du secteur industriel, qui a plus affecté l’économie allemande que l’économie Français.
 
Dans la crise de COVID 19, cette relation s’est inversée. Les restrictions, liées à la pandémie, sont plus strictes en France, et les effets économiques sont donc plus forts dans l’immédiat, avec un impact estimé de -6% à -10% sur le PIB en France à comparer à la prévision de -6,3% en Allemagne. Il est probable que le ralentissement de la demande qui suivra sur le deuxième semestre 2020, impactera ensuite plus durement l’économie allemande.
 
À quel moment la crise prendra-t-elle fin et avec quel impact global ?Personne ne peut le dire aujourd’hui.
 
Plusieurs scénarios peuvent être envisagés :
Les crises sont aussi des occasions de changement en profondeur et de réalignement pour les entreprises. À condition d’assurer la liquidité, et donc la survie de l’entreprise, dans la première phase de la crise correspondant à une chute brutale de la demande.
 
À l’heure actuelle, la priorité pour les entreprises est donc de sortir de la zone de danger, afin de pouvoir se tourner ensuite de nouveau vers l’avenir. Il s’agira alors de d’élaborer une stratégie d’après-crise parallèlement aux défis opérationnels, qui imposent souvent de restructurer l’entreprise pour renforcer ses fondamentaux.
 
Cette crise se différencie des autres crises en cela que l’après-crise sera probablement assez différent de l’avant. Quelle sera la place de la croissance et de la durabilité dans nos futures stratégies d’entreprise ? Quelle attitude appropriée et prudente faut-il adopter ? Est-il temps de nous défaire des vieux schémas ? Quelles qualifications seront requises à l’avenir ? Comment définir la réussite entrepreneuriale à l’avenir ?
 
Nous tenterons de répondre à ces questions dans nos prochains CORONA TALKs...
Close

50% Complete

Two Step

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.