Crise du COVID 19 - un long chemin nous attend encore, avec des opportunités à saisir en chemin !

Nous vivons tous le déconfinement avec un soulagement presque euphorique. Cela signifie-t-il que le plus dur est derrière nous? Le virus qui nous a forcés à nous confiner a-t-il disparu? Avons-nous un vaccin ou un traitement efficace? Pas pour le moment, même si nos plus brillants chercheurs se sont attelés à la tâche.

Nous allons donc devoir rester vigilants, mais l'urgence actuelle est de faire redémarrer l'économie. Nombre d'entreprises ont vu leur chiffre d'affaire réduit de 25% à 100% ces derniers mois, et pour certaines de 100%. Les mesures exceptionnelles de chômage technique prises par les gouvernements ont permis de réduire l'impact sur le chômage. Mais nous ne nous y trompons pas, la plupart des contrats intérimaires ont été supprimées, et Les CDD ne sont pas renouvelés.

Cela a permis aux entreprises de réduire la charge de la masse salariale, mais il faut encore faire face aux autres charges fixes. En quelques mois, la trésorerie de nombre d'entreprises s'est retrouvée asséchée. La mise en place du PGE, en urgence, a permis de redonner de l'oxygène aux entreprises. Mais attention, il y a deux écueils futurs : d'une part, le montant accordé de PGE sera-t-il suffisant pour aller jusqu'à la sortie de crise, et d'autre part, comment feront les entreprises pour rembourser ce prêt ?

En effet, un apport en trésorerie de 3 mois de chiffre d'affaires (avant crise) permet normalement de tenir jusqu’à fin 2021 avec un chiffre d'affaires réduit, à condition d'avoir su réduire aussi le niveau des charges fixes. Mais qu'en est-il si la crise se prolonge, et que le retour à la normale se fait à un horizon plus éloigné ? D'autre part, 3 mois de chiffre d'affaires représentent 25% du chiffre d'affaire annuel (avant crise), qu'il faudra rembourser sur 5 ans au mieux. Cela représente 5% le chiffre d'affaires tous les ans. Combien d'entreprises dégageront 5% sur leur chiffre d'affaires pour rembourser cet emprunt ?

Mais il y a aussi un troisième écueil à aborder, et non des moindres. Beaucoup d'analystes résonnent comme si la sortie de crise devait se faire en V, c'est-à-dire avec un rapide retour au niveau avant crise. Rien n'est moins sûr. Le chômage augmente rapidement. Les consommateurs seront donc nécessairement plus prudents. Les entreprises anticipent ce phénomène, et stoppent donc leurs investissements. Ce n'est pas la fin du monde, mais toute l'économie est en train de retrouver un nouveau point d’équilibre, nécessairement plus bas que celui d’avant crise. Cela signifie que la demande va baisser pour quelques années dans de très nombreux secteurs, et peu d’entreprises sont préparées à une baisse prolongée de leur volume d’activité.

Maintenant ne considérons pas cette crise uniquement sous ses aspects négatifs. Nous pouvons aussi le regarder comme une opportunité qu'il faut saisir. Les équilibres avant crise sont remis en question, et les cartes sont rebattues. Certaines entreprises vont être durement affectés, voire disparaître, mais beaucoup d'autres vont aussi sortir renforcées de la crise. Cela n’a rien à voir avec une sorte de loterie, avec beaucoup de perdant malchanceux et un heureux gagnant. Non, les entreprises qui sortiront renforcées sont celles qui sauront mettre en œuvre une véritable dynamique de retournement d’entreprise.

L’époque n’est donc plus aux gestionnaires d’un équilibre établi, mais aux managers qui sauront, entre autres, réorganiser, renforcer les fondamentaux de l’entreprise, développer les parts de marché, et faire des acquisitions externes à bon compte. Les experts en retournement d’entreprise sont peu nombreux, et ils vont être fortement demandé. Les autres vont devoir apprendre rapidement, et faire leur expérience en chemin. Quoi qu’il en soit, un long chemin nous attend encore, mais rien ne nous oblige à en faire un chemin de croix…

Formation expert sur le retournement d’entreprise – cliquer ici

Close

50% Complete

Two Step

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.